Accueil Économie

Une population en déclin démographique

Le « miracle » allemand cache des problèmes. Par exemple le manque d’investissements dans les infrastructures. Sans parler des problèmes que vont poser les retraites à l’avenir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

En matière budgétaire, l’Allemagne apparaît comme un modèle de vertu. Depuis 2014, ses finances publiques dégagent un excédent ; et ce sera encore le cas cette année et la prochaine. D’ici à la fin de 2018, le ratio d’endettement public, le ratio dette sur PIB, aura été ramené à 63,3 % (contre 81 % il y a sept ans). Quel autre Etat-membre peut en dire autant ? La Belgique, qui n’a enregistré un léger excédent budgétaire qu’à trois reprises depuis 1970 (en 2001, 2006 et 2007), n’en finit pas de reporter le retour à l’équilibre (structurel), alors que sa dette pèse un peu plus de 105 % du PIB.

Il n’y a pas grand mystère : les meilleures performances (relativement aux autres pays de la zone euro) de l’économie allemande depuis la crise expliquent pour partie cette embellie budgétaire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs