Loi travail: Mélenchon appelle les Français à défier Macron dans la rue

Loi travail: Mélenchon appelle les Français à défier Macron dans la rue

Des dizaines de milliers de manifestants sont appelés à « déferler » samedi dans les rues de Paris par le tribun de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon, déterminé à prendre la tête du combat contre la réforme du droit du travail d’Emmanuel Macron.

Transformer la France

« La bataille de France est commencée », a lancé cette semaine le chef de file de La France insoumise (LFI) qui a qualifié de « coup d’État social » le projet gouvernemental.

Le président français a solennellement paraphé vendredi devant les caméras les cinq textes modifiant le complexe code du travail français, qui compte plus de 3.000 pages. Promise pendant sa campagne, cette première grande réforme sociale a été présentée par Emmanuel Macron comme le premier jalon de ses efforts pour « transformer » la France.

Un texte vivement critiqué

Ce texte, qui facilite certains licenciements et permet aux entreprises de négocier plus directement avec leurs salariés leurs conditions de travail, a été longuement négocié pendant tout l’été avec les syndicats et le patronat. Sans convaincre ses détracteurs, pour lesquels il rabote des droits sociaux chèrement acquis.

En tête de la fronde, la CGT, l’un des principaux syndicats français, a organisé deux journées de grève et de manifestations dans toute la France les 12 et 21 septembre, avec un succès mitigé. Dopé par son score record à l’élection présidentielle – où il est arrivé en quatrième position avec près de 20 % des voix – Jean-Luc Mélenchon espère bien faire mieux samedi : il a appelé à « une déferlante » des opposants à la réforme dans les rues de la capitale.

Au-delà de cette manifestation parisienne, où la mobilisation sera scrutée de près par le gouvernement, la grogne sociale va se poursuivre avec des barrages dressés dès lundi par des routiers en colère. Suivront un mouvement de protestation des retraités le 28 septembre, ou encore des fonctionnaires, le 10 octobre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous