Un séisme de magnitude 3,4 détecté en Corée du Nord, possiblement dû à une explosion

© AFP
© AFP

Un tremblement de terre artificiel d’une magnitude 3,4 sur l’échelle de Richter a été détecté, samedi, en Corée du Nord, vers 16h29 heure locale, par des experts chinois. Sa profondeur est de « 0 kilomètre », indiquant une origine vraisemblablement humaine, selon le Réseau chinois des tremblements de terre.

Selon les services météorologiques chinois, cités par la plus grande agence de presse chinoise Xinhua, ce tremblement de terre a « probablement été provoqué par une explosion » située non loin des lieux du dernier tir de missile nord-coréen. Son homologue sud-coréen penche plutôt pour des causes naturelles.

L’épicentre de ce séisme est pratiquement le même que celui de la secousse signalée le 3 septembre, et qui avait été provoquée par un essai nucléaire nord-coréen, selon l’agence officielle chinoise Xinhua.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous