Charles Michel recadre Van Overtveldt sur la taxe sur les comptes-titres: «L’accord doit être exécuté»

© Belga
© Belga

Le Premier ministre Charles Michel a affirmé samedi que l’accord sur la taxe sur les comptes-titres «doit et sera exécuté» selon le timing fixé, qui «sera minutieusement respecté». Il réagit de la sorte à la sortie du ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA), qui disait, dans les colonnes du Tijd et de L’Echo, craindre que la taxe en question soit jugée discriminatoire par le Conseil d’Etat.

Dans une réaction, Kristof Calvo, chef de groupe Groen à la Chambre, se demande ce qu’il reste de l’accord budgétaire estival, maintenant que «Van Overtveldt torpille lui-même la taxe sur les comptes-titres». Il a posé la question au Premier ministre.

Charles Michel indique justement que les arbitrages politiques ont été pris durant l’été. «Le timing pour l’exécution a été fixé et sera scrupuleusement respecté», dit-il. «Comme convenu, tous les textes de loi seront approuvés dans le giron du conseil des ministres. Ce sera aussi le cas des textes sur la réforme de l’impôt des sociétés», souligne le Premier ministre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous