Séisme en Corée du Nord: probablement une réplique après le dernier essai nucléaire

© Reuters
© Reuters

Le séisme détecté samedi en Corée du Nord est selon toute vraisemblance une simple réplique sismique de l’essai nucléaire effectué le 3 septembre par Pyongyang, a déclaré à l’AFP le chef de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (Otice), Lassina Zerbo.

«L’hypothèse la plus probable à l’heure actuelle est qu’il s’agit d’une conséquence de l’événement précédent, qui a été d’une amplitude importante et qui peut encore avoir des répercussions dans une zone de fracture» tellurique, a déclaré le patron de cet organisme de référence rattaché au siège viennois de l’ONU.

Le Service sismique chinois CENC avait évoqué dans la matinée la possibilité que le séisme de samedi ait été provoqué par une «explosion».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous