La Corée du Nord dénonce à l’ONU un Trump «mégalomane», un «roi menteur»

Ri Yong Ho ce samedi © Reuters
Ri Yong Ho ce samedi © Reuters

Le chef de la diplomatie nord-coréenne, Ri Yong Ho, a vivement dénoncé samedi à l’ONU les propos tenus cette semaine par Donald Trump contre son pays, parlant du président américain comme d’une «personne dérangée», «mégalomane» et d’un «roi menteur».

Le chef d’Etat américain, qualifié aussi de «gangster», a «entaché cette enceinte de mots violents et imprudents», et représente aujourd’hui «une des plus grandes menaces pour la paix», a ajouté le ministre à l’Assemblée générale annuelle de l’ONU. Il a précisé que plusieurs des qualificatifs brandis étaient utilisés par le peuple américain lui-même à l’égard de son dirigeant.

Mardi, Donald Trump avait menacé de «détruire totalement» la Corée du Nord si cette dernière attaquait les Etats-Unis ou leurs alliés, et la joute verbale n’a pas cessé depuis entre lui et Kim Jong-Un. Vendredi, le président américain a qualifié son homologue de «fou», affirmant qu’il allait être mis à l’épreuve «comme jamais».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous