Accueil Belgique Politique

Di Rupo: «Nous ne laisserons pas Francken avilir des êtres humains, belges ou soudanais»

Ce dimanche se tenait le congrès de rentrée du Parti socialiste.

Temps de lecture: 1 min

Le PS s’est posé dimanche en parti des travailleurs au cours de son congrès de rentrée. En chute dans les sondages, terni par les affaires de gouvernance publique et envoyé dans l’opposition en Wallonie, le parti a tenu à afficher sa vigueur dans le combat social. «  Le PS est vivant et bien vivant, le PS est debout et bien debout », a conclu le président Elio Di Rupo, sous les applaudissements des militants.

Condamnation à l’égard de Francken

Le président du PS a insisté sur l’affaire Theo Francken autour des migrants. « Je veux redire avec force notre sentiment d’abomination et notre condamnation à l’égard de Theo Francken ». En martelant sur le fait qu’ils ne laisseraient pas « Francken avilir des êtres humains qu’ils soient belges ou soudanais ». Avant de rajouter qu’ils ne laisseraient pas « la N-VA salir notre pays et la grandeur d’âme des citoyens belges ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Christian Radoux, dimanche 24 septembre 2017, 23:10

    André Cools assassiné, Agusta, les "trois Guy", la Carolo, Nethys, le Samu Social, voilà quelques échantillons des monstres engendrés par la fusion incestueuse P$/franc-maquerie Clientélisme, conseils d'administrations noyautés et pourris, caisses sociales pillées, nominations/promotions à prix d'or d'incapables, gens honnêtes résistant à la corruption relégués, injuriés, calomniés (comme on dit en wallon : on n'est jamais si bien noirci que par un noir pot), trahison de la laïcité (l'enseignement officiel aux mains des calotins !)... et, avec un tel casier judiciaire, ils donnent des leçons aussi bien au parti qu'"en loge" ! Et encore : le bien opportun refus de levée d'immunité parlementaire d'un camarade/frère nous épargne-t-il pour l'instant d'autres gros titres. Le P$ d'aujourdhui est la négation du socialisme héroïque des origines; la franc-maquerie d'aujourd'hui est la négation de la franc-maçonnerie des Lumières. Volià qui sont ceux qui fulminent maintenant d'être privés (en partie; il en reste beaucoup) de leurs gros fromages crémeux. Il y a aussi, plus isolés, les De Decker, Kubla, Drion et autres cas isomorphes. Eux aussi trahissent sans vergogne l'idéal que leurs partis, devenus clans, professent la main sur le coeur. Les uns n'excusent pas les autres : ce sont des gangs rivaux, et même parfois complices, c'est tout ! Et ce sont les citoyens indignés qui sont "populistes" ? NON, mille fois NON : ce sont les crapules prédatrices qui insultent les grands ancêtres dont ils osent se réclamer.

  • Posté par Stenuit Fernand, dimanche 24 septembre 2017, 18:47

    Di Rupo fait de nouveau sonner ses 10 roupettes et le Soir comme les autres , se délectent toujours de ce genre de propos .Il sonne le rappel des troupes qui ont disparus , de honte d'ètre mèlés aux "affaires" . Le PS (dirupo) moribond , est bien vivant , mais plus grand monde au balcon . Alors , comme d'habitude , ils hurlent aux loups contre la nva . Faut bien qu'ils trouvent un bouc émissaire , alors qu'ils ont déja une tète de Turc à St Josse.

  • Posté par Remi Baeyens, dimanche 24 septembre 2017, 17:46

    C'est insupportable ce populisme. Au lieu d'expliquer la problématique des migrants qui ne demandent pas l'asile, il lance des invectives ridicules. S'occuper des vrais problèmes des gens, il fait de la politique de bas niveau qui intéresse les bobos de gauche qui n'existe plus.

  • Posté par Vincent Kersten, dimanche 24 septembre 2017, 17:42

    Quelqu'un d'entre vous aurait-il un avis sur le sujet de l'article ?

  • Posté par Vigneron Gérard, dimanche 24 septembre 2017, 17:28

    Depuis 10 ans le P$ faisait la chasse aux parvenus . Pour quel résultat??? UN GROS 0. Alors SVP un peu de modestie, le P$ est un parti de bourgeois et de fils de .... loin du monde du travail!!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une