Accueil Monde

Kurdistan: l’indépendance, un pari risqué pour certains Kurdes

L’indépendance du Kurdistan fait toujours rêver les Kurdes d’Irak. Mais certains craignent le prix à payer ou pointent des priorités socio-économiques. Un référendum est programmé ce lundi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Il est 17 heures au parc Shanidar. Les rayons du soleil transpercent les drapeaux rouge blanc et vert que brandissent des dizaines de milliers de Kurdes. Enfants, grands-parents, soldats et réfugiés se sont donné rendez-vous dans ce parc d’Erbil, capitale de la région kurde d’Irak. Tous sont là pour réclamer un Kurdistan indépendant. Quiconque aurait partagé ce même sentiment ce jour-là : celui de l’exaltation d’un peuple qui aspire à voir son pays naître. Véritable démonstration de force de la part du camp des pro-indépendance, cette soirée du samedi 16 septembre atteste une fois de plus que les Kurdes se déplaceront en masse pour voter « oui » au référendum lundi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs