Accueil Belgique

Azérigate: la date de démission de Destexhe mise en doute

L’enquête anti-corruption du Conseil de l’Europe s'étend à Alain Destexhe. Celui-ci nie tout conflit d’intérêt et s’en explique. Les archives numériques de l’association EAEO apportent des précisions.

Info « Le Soir » - Temps de lecture: 1 min

L’European Academy for Elections Observations est cette AISBL cofondée par Alain Destexhe, partiellement financée par un lobby pro-azéri installée en Allemagne et dont une des missions était d’envoyer des observateurs électoraux en Azerbaïdjan. Elle fait l’objet de l’attention du Conseil de l’Europe, qui a ouvert une enquête anti-corruption à propos des éventuels liens entre ses membres (dont faisait partie M. Destexhe jusqu’il y a peu). Le bouillant sénateur a assuré en avoir démissionné en juillet 2015 mais tout se serait fait oralement.

Interrogé sur l’enquête que vient d’ouvrir le Conseil de l’Europe, il se dit serein. Mais des fragments de la mémoire numérique du site internet de l’AISBL sèment le trouble quant à sa réelle date de départ de celle-ci. Notamment la page « Contacts » de ce site archivée par Google et datée du 16 juillet 2017 qui donne pour adresse de contact de l’EAEO celle du sénateur à Ixelles.

Une information à lire sur Le Soir+.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Lambotte Serge, lundi 25 septembre 2017, 14:06

    c 'est drôle,dans ces histoires,ils sont toujours "sereins"-tous les mêmes-tous pourris jusqu'à la moelle!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs