Accueil Monde Europe

Législatives en Allemagne: l’AfD devient la troisième force du pays, voici les résultats définitifs

Si les deux poids lourds reculent, toutes les autres formations ont progressé, l’AfD en tête, devenant la troisième force du pays. Le parti entrera pour la première fois au Parlement allemand à Berlin.

Temps de lecture: 2 min

Voici les résultats définitifs des élections législatives allemandes publiés lundi matin et marquées par une victoire nettement moins large qu’attendu des conservateurs d’Angela Merkel, en route pour un quatrième mandat, ainsi que par une percée de la droite nationaliste.

Angela Merkel sera reconduite comme chancelière par vote des députés du Bundestag une fois constituée une coalition majoritaire au Parlement. Les négociations difficiles en ce sens qui se dessinent entre démocrates-chrétiens (CDU/CSU), Libéraux (FDP) et Ecologistes (Verts) pourraient durer jusqu’en décembre.

Les chiffres entre parenthèses indiquent l’évolution par rapport au précédent scrutin de 2013.

Conservateurs (CDU/CSU)  : 33 % (-8,5)

Sociaux-démocrates (SPD) : 20,5 % (-5,2)

Si les deux poids lourds reculent, toutes les autres formations ont progressé, l’AfD en tête, devenant la troisième force du pays. Le parti entrera pour la première fois au Parlement allemand à Berlin.

Alternative pour l’Allemagne (AfD) : 12,6 % (+7,9)

Libéraux (FDP) : 10,7 % (+5,9)

Gauche radicale (Die Linke) : 9,2 % (+0,6)

Ecologistes (Verts) : 8,9 % (+0,5)

La future chambre des députés comprendra un nombre record d’élus, 709, contre 630 dans l’actuelle assemblée. Cette augmentation s’explique par le système proportionnel complexe en Allemagne, qui aboutit régulièrement à redistribuer au bout du compte des sièges supplémentaires à tous les mouvements représentés.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une