Accueil Culture Scènes

Avec ses «Prix de la Critique», le théâtre de Namur dévoile le meilleur du théâtre belge

Certains spectacles tournent encore cette saison ou sont programmés en télé, sur la Trois, pour les soirées Jour de Relâche.

Temps de lecture: 2 min

Lundi soir, au Théâtre de Namur, la cérémonie des Prix de la Critique dévoilait le meilleur de la saison écoulée. Notons que certains spectacles tournent encore cette saison ou sont programmés en télé, sur la Trois, pour les soirées Jour de Relâche.

À lire aussi « La Convivialité », un spectacle qui se conjugue au plus que parfait

Spectacle : Is there life on Mars ? (Héloïse Meire). Diffusion le 2/10 sur la Trois. En tournée dans toute la Belgique. www.compagniewhatsup.com.

Mise en scène : Taking care of baby (Jasmina Douieb).

Spectacle de danse : Nativos (Ayelen Parolin).

Spectacle de cirque : Hyperlaxe (Cie Te Koop).

Spectacle Jeune Public : Des illusions (Cie 3637).

Seul en scène : Laïka (David Murgia). Du 31/10 au 5/11 au Théâtre National, Bruxelles. Du 9 au 12/1 au Théâtre de Namur.

Découverte : La Convivialité (Arnaud Hoedt et Jérôme Piron). Dates ci-contre .

Comédien : Yannick Renier (Les enfants du soleil).

Comédienne : Marie Bos ( Apocalypse bébé, Les enfants du soleil).

Espoir masculin : Ismaïl Akhlal (Bab Marrakech).

Espoir féminin : Marie-Aurore d’Awans (Pas pleurer).

Auteur : Myriam Leroy (Cherche l’amour).

Scénographie : Les enfants du soleil (Simon Siegmann).

Création artistique et technique : Wilderness (Boris Dambly, Arié Van Egmond, Thomas Turine). Du 23 au 25/1 au Théâtre de Namur.

Prix Bernadette Abraté : Philippe De Coen (Feria Musica.)

Prix Spécial du Jury : Alain Platel (Ballets C de la B.)

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Scènes

Habib Ben Tanfous, la mémoire (familiale) dans la peau

Dans « Ici je lègue ce qui ne m’appartient pas », Habib Ben Tanfous se laisse traverser par l’héritage de ses ancêtres. Par la danse, le souffle, les silences, le chant, l’imaginaire, l’artiste tisse une toile pudique, énigmatique et sincère en forme de rhizome familial. A l’Atelier 210.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une