Accueil Belgique Politique

Fiscalité: le fédéral risque de devoir revoir la taxe sur les comptes-titres

La N-VA estime, avec des arguments, que la taxe pourrait être discriminatoire, mais le CD&V la défend.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 2 min

Le gouvernement s’est longtemps félicité du grand accord socio-économique de l’été, mais il apparaît désormais qu’un second accord sera plus que nécessaire pour combler les zones d’ombre du premier.

Illustration avec la taxe sur les comptes-titres. Pour rappel, il s’agit d’un prélèvement de 0,15 % sur les comptes-titres garnis d’au moins 500.000 euros. L’investisseur dont les avoirs atteignent (ou dépassent) ce montant paye alors la taxe sur l’ensemble de ses avoirs sur le compte, soit 750 euros si le solde est de 500.000 euros.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Stenuit Fernand, mardi 26 septembre 2017, 12:09

    Il faudra donc, pour que cette taxe ne soit pas discriminatoire, qu'elle soit appliquée sur tous les revenus de compte-titres depuis zéro .Ce qui enchante le CDV . Mais la remarque (telle qu'elle est écrite)de C.Michel est tordue .Et comme elle ne peut avoir de rétroactivité , elle ne sera applicable que pour 2018 , pour autant qu'elle soit votée avant la fin de l'année 2017. Donc ce sera pour 2019.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs