Accueil La Une Monde

Cela s’est passé un 26 septembre 2002: «Un ferry sénégalais chavire: plus de 970 morts et disparus»

Une petite cinquantaine d’étrangers voyageaient à bord du « Joola », parmi lesquels deux Belges.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

(article paru le 30 septembre 2002)

Au moins 350 personnes ont péri et quelque 600 étaient encore portées disparues dimanche après le naufrage du « Joola ». Le ferry sénégalais a chaviré jeudi soir au large de la Gambie sous l’effet conjugué de la tempête et de négligences.

On s’accroche au plus petit espoir, déclarait dimanche un officiel sénégalais.

Les opérations de secours, suspendues samedi soir pour la nuit, ont repris dimanche matin. Les plongeurs devaient encore explorer le navire, qui flotte entre deux eaux et, selon les autorités sénégalaises, a été « redressé » et « tiré vers les côtes gambiennes ». Les corps retrouvés ont été acheminés vers les capitales Dakar (Sénégal) ou Banjul (Gambie).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

USA: l’intrusion du ballon chinois était préméditée

Branle-bas de combat au PC souterrain de la défense aérienne nord-américaine, décollage en trombe d’avions de chasse équipés de missiles air-air : l’Amérique de Joe Biden a traité l’intrusion du ballon stratosphérique chinois comme une véritable provocation de Pékin et traité l’incident avec la manière forte, quoique tardive.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs