Zuhal Demir n’était pas visée par les perquisitions en lien avec la Fondation polaire

Les documents recherchés ont été saisis par les enquêteurs mardi lors des perquisitions concernant la Fondation polaire menées au cabinet de la secrétaire d’Etat en charge de la Politique scientifique Zuhal Demir, indique le parquet de Bruxelles. Ce dernier précise que la secrétaire d’Etat n’est pas visée dans le cadre de la procédure en cours.

La perquisition visait à obtenir les documents saisis. Par l’intermédiaire de son avocat, Zuhal Demir remarquait qu’ils étaient frappés par la confidentialité. Elle estimait en conséquence qu’ils n’étaient pas opposables au juge d’instruction.

Les tensions entre le gouvernement et l’International Polar Foundation (IPF), présidée par l’explorateur Alain Hubert, ont duré plusieurs années. En 2013, la direction de la Politique scientifique fédérale a porté plainte contre le scientifique pour prises illégales d’intérêt et conflits d’intérêts dans la gestion de la station Princesse Elisabeth, construite par l’IPF.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous