Alain Hubert a été inculpé pour prise illégale d’intérêts

Alain Hubert © Photo News
Alain Hubert © Photo News

Le fondateur et président de la Fondation polaire internationale, Alain Hubert, a été inculpé dans la discrétion il y a un an pour prise illégale d’intérêts, rapportent La Libre Belgique et La Dernière Heure mercredi, au lendemain de la perquisition au cabinet de Zuhal Demir (N-VA), secrétaire d’Etat à la Politique scientifique.

Le juge d’instruction Michel Claise a inculpé il y a un an Alain Hubert et le parquet de Bruxelles va devoir rédiger prochainement son réquisitoire dans lequel il devra dire s’il souhaite poursuivre M. Hubert en correctionnelle.

Une plainte déposée par le patron de l’administration de la Politique scientifique

L’instruction avait été ouverte après une plainte déposée par le patron de l’administration de la Politique scientifique contre Alain Hubert pour prise illégale d’intérêts en matière de marchés publics. Les relations entre les deux parties se sont dégradées, mais les différends ont été soldés en vertu d’un accord passé avec la nouvelle secrétaire d’Etat à la Politique scientifique, Zuhal Demir (N-VA).

Si la Politique scientifique a retiré sa constitution de partie civile contre Alain Hubert, ce retrait ne met pas un terme à une instruction judiciaire.

Les enquêteurs veulent connaître le contenu de cet accord et ont saisi les documents mardi au cabinet de Mme Demir.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous