Accueil Culture Musiques

Pekka Kuusisto: «Un compositeur doit penser à son public»

Le 27 septembre, Pekka Kuusisto donnera avec Salonen la première belge du concerto de Bjarnaçon qu’il vient de créer à Los Angeles. Un artiste hors du commun qui nous introduit dans son monde fascinant.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Une de ces musiques modernes qui relève d’une alchimie intrigante dans la mesure où elle voit large et fourmille d’une foule de détails fascinants », dit-il. Une de ces musiques qu’il défend volontiers à travers le monde tout en pratiquant la musique électronique ou en s’initiant au chamanisme des mélodies des runes finlandaises.

Quand on examine votre parcours de musicien, on est ébahi par son incroyable diversité.

La musique a toujours vécu de la diversité. Mais aujourd’hui, un compositeur fréquente désormais les musiques du monde entier là où Haydn ou Schubert n’étaient influencés par les musiques populaires hongroises.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs