Accueil Sports Football Ligue des Champions

Frutos sur son avenir après la défaite contre le Celtic: «Je suis plus calme que jamais»

Anderlecht s’est incliné lourdement contre le Celtic en phases de poules de la Ligue des champions. L’Argentin a pris l’intérim comme entraîneur après le départ de René Weiler.

Temps de lecture: 2 min

C ’est un résultat qui fait mal», a commenté Nicolas Frutos après la défaite d’Anderlecht face au Celtic (0-3), mercredi, lors de la deuxième journée de la Ligue des Champions.

«C’est une énorme déception. Les choses ont mal tourné. Nous devons néanmoins tirer les leçons. Même après cette rencontre, tu dois te rappeler du positif. Je regarde toujours ce que je peux corriger. Si je ne faisais pas d’erreur, cela signifierait que je ne pourrais plus progresser

Dans son propre stade Constant Vanden Stock, les Anderlechtois ont débuté la rencontre avec Leander Dendoncker comme défenseur supplémentaire. «L’idée était de jouer avec cinq défenseurs. Chipciu et Appiah pouvaient s’aventurer devant aux bons moments. Au niveau de l’organisation, nous étions au point jusqu’à la blessure de Spajic. Mais offrir de tels cadeaux, à ce niveau, tu le paies cash. En deuxième période, nous étions proches du 1-1. Cela aurait alors été une autre histoire

« Je ne peux que travailler dur »

Frutos a vécu son troisième match en tant qu’entraîneur intérimaire. Le départ de La Gantoise d’Hein Vanhaezebrouck, entériné quelques heures avant la rencontre, relance de plus belle les spéculations sur l’arrivée au stade Constant Vanden Stock du coach champion de Belgique 2015. «Que voulez-vous que je fasse? Je ne peux que travailler dur. Le club connaît mon professionnalisme.»

Dimanche, Anderlecht affrontera le Standard. «Est-ce que ce sera mon dernier match? Je vis ma vie comme si chaque jour était le dernier. Je ne m’inquièterais pas si celui contre le Standard était mon dernier match en tant qu’entraîneur. Je suis plus calme que jamais. Nous avons eu trois rencontres en neuf jours et apporté pas mal de changements. C’est difficile de réaliser durant cette période la même chose qu’en dix semaines. Anderlecht est ma maison. Dimanche, nous allons tout faire pour remporter cette affiche

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Ligue des Champions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb