Accueil Société

RichMeetBeautiful retire sa campagne de pub pour le sugardating

Le CEO de l’entreprise se dit choqué par la répercussion de sa campagne publicitaire en Belgique.

Temps de lecture: 1 min

Le site web Rich meet beautiful, par lequel des étudiantes peuvent rechercher des hommes riches, appelés «sugar daddy’s», et inversement, a retiré sa campagne de publicité controversée, annonce jeudi son directeur, le Norvégien Sigurd Vedal, dans Het Laatste Nieuws.

Sigurd Vedal se dit choqué par la répercussion de sa campagne publicitaire en Belgique.

Après l’ouverture d’une enquête

Elle a notamment mené à l’ouverture d’une enquête par le parquet de Bruxelles. Plusieurs communes bruxelloises ainsi que la ville de Louvain ont également interdit la campagne. La secrétaire d’Etat bruxelloise Bianca Debaets a annoncé mardi qu’elle déposerait une plainte contre le site de rencontre et le ministre-président de la Région bruxelloise a imposé une interdiction sur tout le territoire de la capitale.

La publicité s’adressait aux étudiantes âgées entre 18 et 26 ans, les incitant à s’inscrire sur le site web pour trouver un homme riche. Une plainte a été déposée auprès du Jury d’éthique publicitaire (JEP) qui l’examinera mardi prochain.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Luminet Pierre, vendredi 29 septembre 2017, 9:32

    Joli coup de pub! Petit investissement au départ (une remorque qui circule dans un périmètre de 1km²), et maintenant grâce aux médias toute la Belgique connaît le site Rich meet beautiful.

  • Posté par Vermeulen Gregory, jeudi 28 septembre 2017, 9:06

    Cachez cette publicité que je ne saurais voir...... Du moment que cela se passe dans la clandestinité et que personne ne le voit, là cela ne gènera plus personne ! Ras le bol de cette mentalité hypocrite bien pensante. Le problème n'est pas la publicité, mais comprendre comment des jeunes sont prêts à en arriver là !

  • Posté par stals jean, jeudi 28 septembre 2017, 10:32

    100% d'accord avec votre raisonnement. Ce qui ne veut pas dire que ce vidal machin et ces putains de sociétés proxénètes, ne doit pas être empêché de promouvoir la prostitution de nos enfants et petits enfants à grande échelle...Bien entendu que l'ultra-libéralisme fascisant prôné par nos gouvernements collabos qui n'hésitent pas à sacrifier les plus fragiles des citoyens de la naissance à la mort et même avant et après, pour plus de profit encore du % des malades mentaux et des criminels avérés qui détiennent les 90% de toutes les richesses du monde...

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko