Accueil Monde Union européenne

Doper la migration légale et les retours

Le commissaire européen à la Migration Dimitris Avramopoulos a présenté mercredi un nouveau paquet de mesures et de propositions censé acter le passage à une deuxième phase de la politique migratoire européenne, au sortir de la période de crise ouverte par le pic migratoire de 2015. En voici les axes principaux.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

1Un plan de réinstallation de 50.000 réfugiés sur deux ans. On s’en souvient, l’aspect le plus controversé des mesures adoptées en urgence par l’UE en 2015, fut le caractère contraignant des plans de « relocalisation », cette répartition obligatoire par quotas des demandeurs d’asile entre les Etat membres européens, qui avait été décidée pour une période de deux ans venue à échéance mardi. Prévu pour 160.000 demandeurs d’asile arrivés en Italie et Grèce, ce plan a en fin de compte permis de « relocaliser » 29.000 demandeurs, quelque 8.000 candidats étant encore dans les conditions pour être répartis.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs