Accueil Belgique

Déjà la 81e ligne!

Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 1 min

Encore 17 cités à convaincre

Dix minibus et dix communes concernées. Le compte semble juste, mais le décompte est nettement plus compliqué qu’il n’y paraît pour le Transport en commun (TEC) du Brabant wallon qui a commencé l’aventure avec trois lignes de rabattement vers les gares : La Hulpe en 1998, et Rixensart et Genval en 2006. Les Proxibus ont suivi à Rebecq et Perwez en 2008, Grez-Doiceau en 2009, Waterloo (deux minibus) en 2011 et entre Chastre, Mont-Saint-Guibert et Louvain-la-Neuve en 2016.

Rixensart (et Genval) a opté pour la gratuité, ainsi que Grez-Doiceau et Waterloo. Braine-l’Alleud suit donc avec la ligne 203.

Pour Philippe Matthis (CDH), le président du TEC BW qui compte désormais 81 lignes, « le fait que la commune la plus peuplée du Brabant wallon, avec près de 40.000 habitants, montre à présent l’exemple me fait espérer que les dix-sept dernières cités de la province rejoindront le mouvement. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une