Accueil Sports Cyclisme Route

Coppa Sabatini: Pasqualon (Wanty) prend sa revanche sur Colbrelli (Bahrain)

Deux jours après le succès du Français Guillaume Martin sur le Tour de Toscane, le coureur italien offre un nouveau succès à Wanty Groupe-Gobert.

Temps de lecture: 2 min

C’est la semaine de Wanty-Groupe Gobert ! Deux jours après le succès du Français Guillaume Martin sur le Tour de Toscane (cat 1.1), l’Italien de Bassano del Grappa Andrea Pasqualon, 29 ans, a en effet offert la 65e Coppa Sabatini (1.1) à l’équipe procontinentale wallonne jeudi à Peccioli. Il a ainsi pris sa revanche sur son compatriote Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida), cette fois deuxième, vainqueur en 2014 et 2016, qui l’avait devancé sur la ligne l’an dernier.

La troisième place est revenue à un autre Italien, Francesco Gavazzi (Androni-Sidermec), à l’arrivée de cette semi-classique disputée sur la distance de 195,9 kilomètres. L’Italien Diego Ulissi (UAE Team Emirates), un autre ancien lauréat (en 2013), et l’Espagnol Eduard Prades (Caja Rural - RGA) ont fini quatrième et cinquième. Le premier Belge, Frederik Backaert (Wanty-Groupe Gobert), est 41e à 40 secondes.

La course s’est terminée par un sprint massif, le peloton ayant rejoint les sept animateurs de la grande échappée du jour, partie dès le km 10, à seulement une demi-douzaine de kilomètres de l’arrivée.

Elle comprenait Eugert Zhupa (Wilier Triestina-Selle Italia), Alessandro Tonelli (Bardiani-CSF), Patrick Gamper (Tirol), Andrea Vendrame (Androni-Sidermec-Bottecchia), Hideto Nakane (Nippo-Vini Fantini), Mekseb Debesay (Dimension Data) et Óscar Pelegrí (Caja Rural-Seguros RGA).

L’écart qui était monté jusqu’à 6 minutes a été comblé sous l’impulsion des équipes Bahrain-Merida de Sonny Colbrelli, et UAE Team Emirates de Diego Ulissi.

L’équipe Bahrain-Merida a introduit une réclamation auprès des commissaires selon laquelle Pasqualon aurait coupé la route de Colbrelli, mais celle-ci a été rejetée.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Tour d’Italie: des écarts infimes en tête

Le Blockhaus a écarté Simon Yates de la liste des prétendants au maillot rose mais il n’a en rien décidé qui allait porter la tunique magique à Vérone. Dans les Abruzzes, l’Australien Jai Hindley a devancé Romain Bardet et Richard Carapaz.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb