Fipronil: 30 millions d’euros d’indemnisations pour le secteur

A ce jour, il n’y a plus que trois exploitations bloquées pour cause de contamination au Fipronil. ©Michel Tonneau
A ce jour, il n’y a plus que trois exploitations bloquées pour cause de contamination au Fipronil. ©Michel Tonneau - Michel Tonneau.

Le sujet sera proposé au conseil des ministres ce vendredi : trouver un cadre pour indemniser les différents acteurs impliqués dans la crise qui a agité l’Europe en plein cœur de l’été, à savoir la crise du Fipronil. Il se confirme donc qu’une enveloppe globale de 30 millions d’euros – dont 21 a priori sûrs après ce conseil des ministres – va être dégagée tant pour les exploitants que le secteur de la transformation.

« Le secteur a vécu un véritable séisme. Il a fallu gérer le choc, rassurer les consommateurs, et le secteur dans son ensemble. La décision qui a été prise de dégager ces fonds en conseil des ministres devra encore être validée par le Parlement après le dépôt du projet de loi – et l’avis du conseil d’Etat, évidemment – mais globalement, il s’agit d’une question de semaines avant que tout soit formellement réglé », estime Denis Ducarme.

Denis Ducarme a également confié au Soir qu’une réforme de l’Afsca n’était «pas nécessaire»

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous