Accueil Monde Asie-Pacifique

Urgence: un demi-million de réfugiés Rohingyas

Avec d’autres agences humanitaires, MSF est sur le pont. Car il faut secourir ces civils fuyant le nettoyage ethnique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

I l y a déjà eu des déplacements de population aussi massifs, mais jamais aussi rapides !  » Karline Kleijer, responsable des opérations d’urgence à Médecins Sans Frontières Pays-Bas, qui est en charge de l’aide aux Rohingyas réfugiés au Bangladesh, n’est pas facile à joindre. Car, avec un demi-million de personnes arrivées en un mois seulement et dans un état de dénuement extrême, il s’agit d’une crise hors du commun qu’elle doit contribuer à gérer.

«  Le plus compliqué, poursuit-elle, c’est l’accès à l’eau potable. Nous fonctionnons avec des camions-citernes, qui nous permettent de donner de l’eau propre aux patients qui fréquentent notre clinique, mais à l’extérieur, les besoins sont immenses. Et c’est la même chose pour les latrines : il y en a une cinquantaine, alors qu’il en faudrait idéalement 25.000  ! »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Reportage En Australie, la fête nationale reflète les divisions du pays

Ce jeudi, la fête nationale australienne a de nouveau été marquée par la tenue d’importantes manifestations autochtones dénonçant son origine. Quand certains parlent d’« Australia Day », d’autres évoquent en effet l’« Invasion Day ». Tout sauf un jour de fête…

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs