Accueil Économie Emploi

L’Open VLD veut réduire les pensions des chômeurs

Le spécialiste en matière de pensions de l’Open VLD suggère également que le droit à une pension minimum soit limité aux personnes qui comptent un maximum de 12 ans de chômage.

Temps de lecture: 2 min

Le spécialiste en matière de pensions de l’Open VLD, Vincent Van Quickenborne, avance une nouvelle proposition visant à réduire les droits à la pension des chômeurs. «  Afin d’augmenter la différence entre ceux qui travaillent et ceux qui ne le font pas, la pension des chômeurs de longue durée doit encore diminuer », estime vendredi le libéral flamand dans De Standaard, Het Nieuwsblad et la Gazet van Antwerpen. Sa mesure ne vise pas les plus de 50 ans, mais bien toute personne de moins de 50 ans au chômage de longue durée.

À lire aussi Pensions: le gouvernement et les syndicats épinglés

«  Actuellement, le montant minimum auquel on a droit après un an de chômage est de 1.950 euros brut par mois », explique M. Van Quickenborne. «  Dans notre proposition, ce montant diminue avec les années. Durant les deux premières, il reste identique, mais ensuite il baisse progressivement jusqu’à atteindre 70 % du montant minimum, soit 1.362 euros brut par mois », détaille-t-il. Vincent Van Quickenborne suggère également que le droit à une pension minimum soit limité aux personnes qui comptent un maximum de 12 ans de chômage.

À lire aussi Rester à domicile ou partir en maison de retraite: les inégalités face au coût de la vieillesse

La N-VA adhère à chaque proposition de nature à faire diminuer dans le temps les droits à la pension des chômeurs, mais le CD&V s’oppose à une mesure qui porterait atteinte au principe de solidarité. Le ministre en charge des Pensions, Daniel Bacquelaine (MR), n’est pas non plus favorable. «  En agissant de la sorte, ce seront les plus faibles qui seront les plus touchés », a commenté son porte-parole.

À lire aussi ► Notre dossier sur les pensions

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Lempereur Gael, vendredi 29 septembre 2017, 10:33

    Le Gouvernement va finir par réussir à faire disparaitre les chômeurs en faisant disparaitre le chômage...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Emploi

La «marque employeur», un atout pour attirer les talents

Pourquoi rechercher un label qui, comme « Top Employer » notamment, renforce l’image de l’entreprise ? Parce que la valeur de celle-ci se mesure aussi à sa capacité à attirer et garder les talents. Analyse avec Johan Claes, cofondateur de la « Talent Acquisition Academy ».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière