Accueil Culture Livres

Les fantômes du vieux pays: un passé sacrément remué

« Les fantômes du vieux pays », premier roman de l’Américain Nathan Hill, dévoile un prodigieux romancier .

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Cela n’a rien à voir avec Donald Trump. Quoi qu’il n’est pas tout-à-fait exclu de penser le contraire. Parce que si Les fantômes du vieux pays de Nathan Hill a été écrit avant que le milliardaire américain ne soit élu à la Maison blanche, le tableau qu’il dresse est bien celui de l’Amérique qui a confié les clefs de la première puissance mondiale à Donald Trump. Un pays dont Hill balaye 40 ans d’histoire, de 1968 à 2011.

Large ambition, pour un épais roman de plus de 700 pages qui place ce primoromancier au rang des révélations littéraires de l’année. L’accueil critique et public du roman a été tel Outre-Atlantique qu’une adaptation en série est déjà en préparation, avec Meryl Streep dans le rôle principal féminin.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs