Accueil Monde États-Unis

Le gouvernement américain réclame à Facebook des données d’opposants à Donald Trump

La page de l’un de ces utilisateurs a été visitée par des milliers d’utilisateurs du réseau social dont les identités seraient fournies au gouvernement si Facebook se pliait aux demandes.

Temps de lecture: 1 min

L’association américaine de défense des libertés ACLU a présenté ce jeudi un recours pour empêcher la Maison Blanche d’obtenir des données privées concernant potentiellement des milliers d’utilisateurs de Facebook hostiles au président américain Donald Trump. Les données réclamées remonteraient au 1er novembre 2016, soit une semaine avant l’élection présidentielle, et s’étaleraient jusqu’au 9 février 2017, selon la requête.

En février, après l’investiture de M. Trump le 20 janvier, le gouvernement américain avait réclamé à Facebook des données concernant trois utilisateurs considérés, selon lui, comme des activistes opposés au nouveau président. La page de l’un de ces utilisateurs, intitulée « DisruptJ20 », abritant des discussions sur des manifestations contre l’investiture, a été visitée par des milliers d’utilisateurs du réseau social dont les identités seraient fournies au gouvernement si Facebook se pliait aux demandes.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Stenuit Fernand, vendredi 29 septembre 2017, 12:25

    Trump s'oriente vers une dictature à la Turque . C'est une orientation normale pour un inepte inapte . Dommage , il aurait fait un très bon clown .

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une