Accueil Société Régions Liège

«Au fil de l’eau»: un projet de centre commercial de 28.000 mètres carrés

City Mall officialise la reprise du projet de centre commercial à Verviers et sa réalisation. Les dernières signatures de l’accord avec Banimmo ont été posées ce mercredi. Il est ainsi question d’une centaine de cellules commerciales et de 1.150 places de parking.

Temps de lecture: 3 min

Après neuf mois d’une gestation mouvementée, City Mall (repreneur) et Banimmo (vendeur) accouchent enfin d’un accord sur le rachat du projet de centre commercial « Au fil de l’eau », à Verviers. Sa finalisation est survenue ce mercredi 27 septembre, alors que le montage financier a été bouclé le 13 septembre avec payement d’un acompte. S’en sont suivies deux semaines de signatures sur les différents points le constituant, à chaque fois passées à la loupe par leurs avocats respectifs.

La bourgmestre de Verviers avait donc vu juste en parlant de « fumée blanche imminente » lors du conseil communal de lundi soir. On y est.

Le plan de reprise du projet, dans le cadre de la procédure en réorganisation judiciaire, avait été validé par le tribunal de commerce de Bruxelles fin décembre 2016, après que les créanciers s’étaient prononcés en sa faveur. Après cela, Patric Huon, CEO de City Mall, avait annoncé son intention de mener à son terme le projet dans sa version 28.000 m² (qui dispose d’un permis bétonné) et non la version réduite que voulait réaliser Banimmo.

Depuis lors, le dossier a connu un calme plat, qui a éveillé les craintes de certains. Son explication serait à chercher dans l’offre de rachat, formulée sans conditions, nous dit-on. Le repreneur s’est heurté à la frilosité des banques belges pour financer le projet – les sagas des centres commerciaux verviétois et namurois, voire même de Médiacité, font que les organismes bancaires belges ne souhaitent plus forcément s’engager dans de tels projets. Du coup, City Mall se serait tourné vers l’étranger pour trouver un prêt.

Une centaine de cellules commerciales

La quête de taux intéressants est, elle aussi, entrée en ligne de compte. C’est ainsi qu’en juin, City Mall a obtenu auprès de Banimmo une prolongation du délai de finalisation de l’accord. Les relations se seraient même tendues entre le vendeur et l’acheteur jusqu’à la délivrance, ce mercredi 27 septembre. Les quinze jours suivants n’ont, pour autant, pas été sans nuages. Le double ultimatum du MR verviétois a en effet engendré quelques turbulences de dernière minute.

L’officialisation de ce mercredi est sûrement un soulagement énorme pour les autorités verviétoises, même s’il reste encore beaucoup à faire dans ce projet. Les responsables de City mall vont désormais s’atteler à la commercialisation, même s’ils ont déjà reçu de nombreuses marques d’intérêt de la part d’enseignes. « Au fil de l’eau » prévoit une centaine de cellules commerciales et 1.150 places de parking. Le promoteur sera ainsi présent au MAPIC de Cannes, la troisième semaine de novembre, avec le projet verviétois dans sa mallette.

Patric Huon devrait rencontrer les responsables verviétois dès la semaine prochaine. Ensemble, ils feront le point sur le dossier dans ses aspects timing, ambitions, volet Spintay, etc.

 

1.150 places de parking

Temps de lecture: 1 min

Maintenant que City Mall a bel et bien racheté le projet, se pose la question de la taille de celui-ci. Comme il nous l’avait déjà annoncé en décembre 2016, après l’annonce du rachat – mais qui a mis du temps à se concrétiser –, Patric Huon veut réaliser le projet disposant d’un permis purgé de tout recours. C’est-à-dire d’une superficie de 28.000 m², avec une centaine de surfaces commerciales et 1.150 places de parking. « C’est l’objectif, pour qu’il n’y ait pas de nouvelle demande de permis, de possibilité de recours… », déclarait-il alors. Il n’a donc pas changé d’avis. Même si de nombreux commerces ont quitté Verviers et si le centre commercial Crescend’Eau a ouvert en périphérie ces dernières années. Mais c’est quasiment à coup sûr un autre promoteur qui s’occuperait des logements à construire du côté de la rue Spintay, dans le cadre de la revitalisation urbaine. Un promoteur auquel Patric Huon sous-traiterait donc cette partie du projet.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo