Accueil Monde Union européenne

La protection des lanceurs d’alerte prend du retard

La commissaire européenne Vera Jourova fait le point, pour « Le Soir », sur la protection de ceux qui dénoncent des crimes graves. Elle évoque aussi les entreprises du net et les contenus prohibés qui y figurent.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

La Commission européenne ne tranchera finalement pas cette année sur la possibilité d’avoir une initiative européenne pour protéger les lanceurs d’alerte. Dans une interview au Soir, la commissaire en charge de la Justice, Vera Jourova, estime qu’il faut également une protection quand les révélations sont faites dans la presse. Une question sur laquelle le Parlement européen, de son côté, se déchire.

On attendait une initiative de la Commission sur la protection des lanceurs d’alerte d’ici la fin de l’année. Où en êtes-vous ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs