Accueil Sciences et santé

Pourquoi les céréales de votre petit-déjeuner sont de moins en moins sucrées

Pour leurs marques propres, les supermarchés réduisent la quantité de sucre du produit phare du petit-déjeuner.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Le Belge adorent manger des céréales au petit-déjeuner : plus de 70 % en consomment à raison de 10,5 kilos par an. Et ce volume est en croissance de 4 à 5 % par année, indique le bureau d’étude GFK. Mais à quel point est sucré le sacro-saint bol du matin ? Dans ses rayons dédiés, Delhaize vient de mettre en place une signalétique pour mieux informer ses clients et les sensibiliser aux sucres cachés dans les pétales croustillants (lire par ailleurs). C’est surtout l’occasion pour le Lion de se pousser de la crinière en affirmant qu’en produisant ses 32 références de céréales maison, elle allège le marché belge de 50 tonnes de sucre. Il va jusqu’à moucher ses concurrents en annonçant des diminutions drastiques de sucre – de 32 à 85 % selon le produit – par rapport aux produits similaires d’autres marques de distributeurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs