Accueil Belgique Politique

Emily Hoyos est la nouvelle présidente de l’Université de Namur

Elle avait quitté le parti Ecolo en 2015.

Temps de lecture: 1 min

Le conseil d’administration de l’Université de Namur a choisi l’une de ses membres externes pour en assurer la présidence, en la personne d’Emily Hoyos, ex-présidente du parlement wallon et ancienne co-présidente d’Ecolo, a annoncé l’UNamur dans un communiqué.

Le monde universitaire n’est pas étranger à la Namuroise d’adoption. Licenciée en philologie romane de l’ULB, elle a présidé la Fédération des Etudiants francophones (FEF) de 1997 à 1999.

Mme Hoyos a tourné la page de la politique en 2015 lorsqu’elle a quitté la direction d’Ecolo. Elle travaille désormais au service d’une société de conseils aux acteurs économiques, associatifs et parapublics.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Antoine SAINT-DENIS, lundi 2 octobre 2017, 22:25

    Quelles que soient les qualités de l'intéressée - comment une personne qui n'est pas universitaire, qui n'est pas professeure, peut présider une université ? ce mélange des genres nuit gravement à la réputation de la Belgique à l'étranger, et certainement aussi à la mission de l'Université au profit de sa population.

  • Posté par Wyns Bardiaux Paul, vendredi 29 septembre 2017, 17:12

    Une "Hasquin en produit blanc"? Triste pour l'Institution.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une