Accueil Économie Emploi

Plus de 55 ans: rester chez soi sans travailler tout en étant payé, c’est fini

Le gouvernement appliquera une lourde pénalité aux entreprises qui se séparent de travailleurs âgés via un plan de départ anticipé. Sauf pour ING. La mesure entrera en vigueur le 1er janvier prochain.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

C’était encore une idée au début de l’été : le gouvernement (et plus précisément le cabinet du ministre de l’Emploi, Kris Peeters) voulait dissuader, à coups d’amendes conséquentes, la mise en place de nouveaux plans de départ anticipés par les entreprises qui souhaitent se défaire d’une partie de leur personnel âgé. Logique : ce même gouvernement avait justement décidé de renforcer les conditions d’accès à la prépension, avec pour objectif final de garder les travailleurs actifs plus longtemps.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Delfosse - Palgen , lundi 2 octobre 2017, 9:50

    Ce qui est extraordinaire, c'est que ce régime ne s'applique pas aux fonctionnaires : des profs bénéficient également des départs avec 50 % de leur salaire.

  • Posté par Capelle Baudouin, samedi 30 septembre 2017, 11:30

    Une fois de plus les syndicats font un bruit assourdissant...

  • Posté par Arnould Philippe, samedi 30 septembre 2017, 11:07

    Bon ben on n'engagera plus de personnes après 55 ans et on les licenciera à 54. L'association contrainte, ça ne fonctionne pas…

  • Posté par Langhendries Benoît, vendredi 29 septembre 2017, 21:22

    C'est à ce genre de "mesure" que nous constatons que notre beau gouvernement est composé de personnes n'ayant jamais travaillé de leur vie. Qu'est-ce que cela peut leur faire qu'une entreprise paye ses "vieux" (est-on vieux à plus de 55 ans ?) à rester chez-eux ?

  • Posté par Heunders Bernard, samedi 30 septembre 2017, 8:09

    Suis parfaitement d'accord avec vous ! Depuis quand le gouvernement se mêle-t-il de l'utilisation active ou non du personnel d'une entreprise ? Ferait mieux de vérifier la pression du travail sur les travailleurs de tout bord afin de diminuer les stats de "burn-out" ! Ces travailleurs invités, par LEUR patron, à rester chez eux restent disponibles pour leur entreprise, non ?

Aussi en Emploi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs