Accueil Monde Union européenne

Référendum en Catalogne : le silence embarrassé de l’Union européenne

Les institutions européennes sont enfermées dans un profond mutisme. L’affaire, pourtant, pourrait voir un des poids lourds de l’UE éclater en morceaux

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

C’est un silence radio assourdissant. A la veille du référendum programmé dimanche en Catalogne, les institutions européennes étaient enfermées dans un profond mutisme sur la question. L’affaire, pourtant, pourrait voir un des poids lourds de l’UE éclater en morceaux. Rajouter le casse-tête catalan à la crise du Brexit. Conduire un morceau de l’Espagne à sortir de l’UE. Ebranler l’euro. Ouvrir la boîte de Pandore d’autres séparatismes. Risquer une Balkanisation de l’UE. Voire provoquer colère et révolte des Catalans si un « déni de démocratie » les privait des urnes. Et on en passe…

« Nous respectons l’ordre juridique constitutionnel de l’Espagne. Pas d’autre commentaire à faire », ont re-redit cette semaine les porte-parole de la Commission européenne. Et si le oui l’emporte ? « Rien à ajouter ». C’est une question de politique interne. Pas question pour la Commission de se mouiller dans ce débat.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bernard Dropsy, dimanche 1 octobre 2017, 13:02

    L'incapacité des gens qui font partie de ces institutions est en grande partie responsable de ces situations. Là comme ailleurs, ils ne sont là que pour leur profit et le reste ne les intéresse pas.

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs