Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Mémé Tchité: «Anderlecht va remporter le Clasico»

Arrivé en Belgique et plus précisément au Standard de Liège en 2003, Mémé Tchité a, par la suite, évolué une saison du côté d’Anderlecht, avant de revenir chez les Rouches entre 2010-2012 (après un passage à Santander). Autant dire qu’il en connaît un rayon sur le Clasico belge. Et il a une petite idée sur le futur vainqueur…

Temps de lecture: 3 min

Attaquant du Standard entre 2003 et 2006 ainsi qu’entre 2010 et 2012, Mémé Tchité a aussi défendu les couleurs du Sporting lors de la saison 2006-2007. C’est dire le nombre de Clasicos qu’il a vécus durant toutes ces années. Mais à l’époque, les deux formations se livraient sans cesse bataille pour le titre de champion de Belgique, ce qui rendait ce duel encore plus explosif. Dans la conjoncture actuelle, on est en droit de se demander si ce choc a toujours raison d’être…

« Un Clasico reste un Clasico même si les deux formations connaissent actuellement une période délicate », affirme Mémé Tchité. « Le Sporting ne parvient pas à confirmer son statut de tenant du titre et a même été contraint de se séparer de son coach, René Weiler, tandis que le Standard de Liège est toujours à la recherche de stabilité et de la bonne formule. Ceci étant dit, je crois que les Anderlechtois sont mieux armés que les Liégeois pour s’adjuger cette affiche », poursuit-il.

Pourtant, dans les faits, les pensionnaires de Sclessin restent sur une victoire poussive mais ô combien importante contre Lokeren alors que les Mauves ont été humiliés à domicile par le Celtic Glasgow en Ligue des Champions.

« Anderlecht est dans l’obligation de réagir après cette défaite », confie l’ancien attaquant toujours à la recherche d’un nouveau challenge dans le football professionnel. « René Weiler parti, ils n’ont plus aucune excuse. Ils doivent montrer un autre visage aux dirigeants pour les convaincre qu’ils ont pris la bonne décision. Le Standard, lui, a peut-être engrangé de la confiance avec son dernier succès mais j’ai la sensation qu’il continue à se chercher. C’est là toute la différence. »

Au-delà de la confiance de chaque groupe, c’est surtout la qualité de ceux-ci qui pose question. Et Mémé Tchité n’est pas tendre avec les Rouches. « C’est trop brouillon en ce moment. Il n’y a pas vraiment de style de jeu et on ne sait pas dire qui est le buteur. Paul-José Mpoku sauve un peu les meubles mais il ne sait pas tout faire. Anderlecht, lui, possède un meilleur collectif. C’est pourquoi je le vois remporter ce Clasico. »

En revanche, dans le cas contraire, ce serait la défaite de trop pour les Mauves. « Ils sont déjà mal en point en ce début de saison donc s’ils devaient perdre contre l’ennemi juré, ça serait le coup de grâce pour eux, l’humiliation suprême », déclare-t-il. « Voilà pourquoi Anderlecht ne peut pas se permettre de s’incliner ce week-end. Voilà pourquoi ce match est peut-être plus important que tous les autres… Cela pourrait servir de déclic et ainsi lancer officiellement la saison du Sporting. »

Mémé Tchité s’attend en tout cas à une rencontre serrée et toujours aussi spectaculaire.

Et comme on dit souvent dans ces cas-là : « Malheur au vaincu ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb