Accueil Monde Europe

Le président catalan dénonce la «violence injustifiée» de l’Etat espagnol

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le président de l’exécutif catalan Carles Puigdemont a dénoncé dimanche la «violence injustifiée» dont a fait usage la police nationale à Barcelone pour disperser des manifestants qui voulaient voter dans un referendum interdit par l’Etat.

«L’usage injustifié de la violence, irrationnel et irresponsable, de la part de l’Etat espagnol, n’arrête pas la volonté des Catalans», a-t-il déclaré à des journalistes en évoquant «coups de matraque, balles en caoutchouc et agressions indiscriminées» contre des personnes qui manifestaient «pacifiquement».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs