Accueil Monde

Crash en Egypte: une première fausse revendication de l’Etat islamique ?

Des membres de l’organisation affirment avoir abattu l’avion russe. Cette hypothèse n’est pas privilégiée par les autorités russes et de nombreux experts.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Les spécialistes en aéronautique se montraient sceptiques samedi face à la revendication du groupe djihadiste État islamique (EI) d’avoir abattu l’avion russe dans le Sinaï, à l’est de l’Égypte.

Même si l’avion s’est écrasé au cœur du bastion égyptien, les experts privilégient d’autres hypothèses telles que la défaillance technique ou une bombe embarquée à bord.

Pourquoi c’est improbable ?

► L’avion était trop haut

Il y a peu de chances que le groupe État islamique ait pu atteindre l’appareil à 9.000 mètres d’altitude pour les experts.

« C’est ‘même pas en rêve’, c’est de la communication pure et simple », a expliqué Gérard Feldzer, ancien directeur du musée de l’Air et de l’Espace.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs