Marathon de Bruxelles: 1.000 euros pour le gagnant, 300 pour la gagnante

© Belga / Jasper Jacobs.
© Belga / Jasper Jacobs.

La secrétaire d’État bruxelloise à l’Égalité des chances, Bianca Debaets (CD&V), s’est indignée dimanche de l’importante différence de prix entre les gagnants masculins et féminins du marathon de Bruxelles.

Une photo circulant sur les réseaux sociaux montre les deux podiums finaux de la course longue de 42km, avec côté hommes un chèque de 1.000 euros pour le vainqueur et côté femmes, un chèque de 700 euros inférieurs, soit 300 euros.

La secrétaire d’État appelle dès lors à des prix égalitaires entre les hommes et les femmes lors des compétitions sportives. Elle s’est dite surprise de constater que Christelle Lemaire, qui a remporté le marathon de Bruxelles, doive se satisfaire d’un prix plus de trois fois inférieur à celui de son homologue masculin Stephen Kiplagat. «Pourtant, Christelle Lemaire a couru la même distance», a-t-elle indiqué dans un communiqué.

La députée humaniste Catherine Fonck s’est également indignée sur le réseau social Twitter. «Surréaliste. Au cœur de la capitale européenne. Me demande bien quelle pseudo explication va être donnée», a-t-elle écrit, en commentaire de la photo des deux podiums masculin et féminin.

Bianca Debaets souligne que cette différence de reconnaissance n’est pas propre à la course à pied. «Nous le constatons également dans de nombreux autres sports. Il n’est pas normal que des footballeurs masculins gagnent en une après-midi ce que leurs homologues féminines gagnent pendant toute une année. Dans aucun autre secteur, les différences de revenus entre hommes et femmes ne sont aussi prononcées que dans certains sports», relève-t-elle.

La secrétaire d’État souhaite dès lors rencontrer les organisateurs du marathon «afin que lors des prochaines éditions, une telle différence de prix ne se reproduise plus». Elle appelle par ailleurs à des prix égalitaires pour les hommes et les femmes lors de n’importe quelle compétition sportive.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. © PhotoNews

    Grand Baromètre: les verts, première famille politique du pays

  2. Les parents de la petite Mawda ont été régularisé pour un an et pourront suivre l’enquête sur le décès de leur fille. Un jugement a également contraint le CPAS de Woluwe-Saint-Lambert à prendre en charge la famille.

    Affaire Mawda: la famille de la fillette régularisée

  3. La N-VA peut souffler
: avoir débranché la prise du gouvernement fédéral n’a visiblement pas traumatisé son électorat. © Belga.

    Grand Baromètre: en Flandre, la N-VA ne paie pas la chute du gouvernement

Chroniques
  • «Février sans supermarché», jour 15: quand j’ai dévalisé un supermarché... alternatif

    Par Louise Tessier

    Aujourd’hui, j’ai (presque) fait une seconde entorse au règlement : je me suis rendue dans un supermarché. Mais pas n’importe lequel. Un supermarché collaboratif, qui favorise «  les produits issus d’une démarche respectueuse de l’humain et de l’environnement  ». Tout un programme !

    À la Bees-Coop de Bruxelles, on trouve de tout comme dans un supermarché traditionnel, mais en version plus ou moins bio, local, zéro déchet, équitable. « Plus ou moins » parce qu’il y a un peu de tout ça, mais que chaque produit ne répond pas à l’ensemble de ces critères. Et ce qui fait surtout l’originalité de l’endroit, c’est que c’est collaboratif : pour pouvoir faire ses courses à la Bees-Coop, il faut devenir collaborateur. Chaque membre doit investir 25 euros dans la coopérative (qui ne poursuit pas de but lucratif), puis s’...

    Lire la suite

  • Grand Baromètre: une vague verte qui rend très très nerveux

    Voilà qui va secouer le monde politique belge. Après des années de domination des partis socialiste, social-chrétien et plus récemment de la N-VA, voici qu’une nouvelle force politique s’impose. Par le biais d’un sondage qui demande évidemment à être vérifié dans les urnes, mais qui ne surprendra pas, tant la poussée verte, des communales aux marches pour le climat, donnait la direction du vent électoral ces derniers temps.

    ...

    Lire la suite