Accueil Économie Emploi

Comment Bruxelles veut réformer les aides à l’emploi

Dès le 1er octobre, 60.000 chercheurs d’emploi bruxellois seront porteurs d’une carte Activa.brussels. Le nouveau système est plus simple et mieux orienté vers les habitants de la capitale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Le 1er octobre, la réforme des aides à l’emploi bruxelloises sera effective. De nombreux changements toucheront directement les employeurs et les chercheurs d’emploi de la capitale. Il s’agit d’une compétence qui pèse 255 millions d’euros. Voici les principes phares de la réforme ainsi que quelques exemples concrets.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Serge Vandeput, dimanche 1 octobre 2017, 22:47

    Les grands problèmes de Bruxelles sont les jeunes sans diplômes et sans qualifications. Et demain?

Aussi en Emploi

Salaires: les provinces pèsent aussi dans la balance

De nombreux critères influencent le salaire, comme le diplôme, le secteur ou la fonction. Mais aussi la localisation de l’entreprise, comme le démontre une étude de SD Worx. C’est dans le Limbourg que les ouvriers sont les mieux payés, les employés tirant leur épingle du jeu à Bruxelles.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs