Accueil Opinions Chroniques

Pourquoi la crise des réfugiés ne lâche pas la République

La crise des réfugiés a joué un rôle déterminant lors des élections au Bundestag. Et elle occupera encore longtemps l'Allemagne : la CDU et le SPD ont certes amélioré la lutte contre l'immigration illégale – mais ne voient pas le problème principal.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Les gymnases sont vides, les lois sur l'asile plus sévères, et les frontières de l'Europe bien protégées. La crise des réfugiés est derrière nous. Cependant, elle reste la force motrice de cette République. Elle a eu une influence sur la campagne électorale et sur les résultats des élections. Au cours des quatre prochaines années, elle déterminera l'avenir politique de la République fédérale.

Il sera question des paquets « asile », des règlements de Dublin et des procédures de reconduite à la frontière. Il sera également question du problème de l'intégration, de la défense des valeurs fondamentales et des coûts pour les systèmes sociaux. Cependant, la principale question est celle qui se cache derrière toutes les discussions politiques depuis 2015. C'est la question de la confiance.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs