Accueil Monde États-Unis

Fusillade à Las Vegas: Donald Trump dénonce un «acte diabolique»

Le président des Etats-Unis a demandé que les drapeaux soient mis en berne et a précisé qu’il se rendra à Las Vegas ce mercredi.

Temps de lecture: 2 min

Le président américain Donald Trump s’est exprimé lundi matin depuis la Maison Blanche après la fusillade de Las Vegas qui a fait au moins 50 morts et plus de 400 blessés. Il a dénoncé un acte odieux et a adressé ses remerciements à la police de Las Vegas et aux premiers secours, qui ont permis de « sauver de nombreuses personnes ».

À lire aussi La fusillade de Las Vegas, la pire de l’histoire des Etats-Unis

Donald Trump a commencé son discours en expliquant que les Américains étaient « réunis aujourd’hui dans la tristesse, le choc et le chagrin ».

La nuit dernière, « un tireur a ouvert le feu sur une grande foule à Las Vegas et a assassiné brutalement plus de 50 personnes et blessés des centaines d’autres ». « C’est un acte diabolique », a-t-il dénoncé.

« Le FBI et la sécurité nationale travaillent étroitement avec la police », a indiqué le président. « je tiens à remercier la police de Las Vegas mais aussi tous les premiers secours pour leur courage qui ont permis de sauver la vie de nombreuses personnes. Ils ont trouvé le tireur très rapidement, c’est quelque chose qui ne sera jamais oublié. Cela montre à quel point la police est professionnelle », a-t-il continué.

Donald Trump a ensuite indiqué qu’il priait pour toutes les victimes et leurs proches. Des mots qu’il avait twitté ce lundi matin. « Mes sincères condoléances et mes pensées pour les victimes et les familles de la terrible fusillade de Las Vegas. Que dieu vous bénisse. »

Le président des Etats-Unis a demandé que les drapeaux soient mis en berne. Donald Trump a précisé qu’il se rendra à Las Vegas ce mercredi.

Donald Trump n’a pas mentionné la revendication du groupe Etat islamique.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Stenuit Fernand, lundi 2 octobre 2017, 21:26

    On dirait que l'Etat Islamique revendique n'importe quoi, y compris ce que les zinzins américains et autres débiles exécutent . Cela n'en excuse pas moins la défaillance de l,US sur la possession d'armes à feux . Le Lobby américain est tellement puissant qu'aucun président n'a jamais réussi à y mettre un terme .Mème si aujourd'hui il s'agit d'armes de guerre . Et ce n'est pas Trump qui le fera non plus , au contraire. Enfin, tant qu'ils se tuent entre eux , c'est leur problème .

  • Posté par Van Obberghen Paul, lundi 2 octobre 2017, 17:22

    Il peut remercier le lobby des armes à feu et les lois qui aux Etats-Unis permettent à des cinglés de détenir un arsenal d'armes de guerre le plus légalement du monde. Et ce type est entré dans cet hôtel avec ledit arsenal sans être le moins du monde inquiété, comme si tout cela était parfaitement normal. A vômir.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en USA

Espionnage, menaces… tout comprendre aux ballons espion (infographie)

Le ballon a survolé les îles Aléoutiennes dans le nord de l’océan Pacifique, puis a traversé l’espace aérien canadien jusqu’aux États-Unis, où il a volé au-dessus de l’Etat du Montana, à une altitude bien supérieure à celle des avions de ligne, selon des médias américains citant des responsables de la défense.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une