Accueil Belgique

A Doel, un incident «indépendant» de la potentielle prolongation des réacteurs 1 et 2

L’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) a réagi suite à l’incendie et à l’explosion qui a touché Doel 1 samedi soir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L’incident qui s’est produit samedi soir à Doel 1 a eu lieu dans la zone non-nucléaire de la centrale et est donc indépendant de son possible redémarrage et de la prolongation de Doel 1 et 2, assure dimanche l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN). Il n’y a pas de raison pour l’Agence d’intervenir directement, a expliqué sa porte-parole Nele Scheerlinck, ajoutant que l’AFCN suivra cependant la situation.

Le parquet a déclaré qu’il n’y avait aucune preuve d’un acte malveillant.

«  Un tel incident peut se produire partout, dans n’importe quelle grande usine ou installation  », a souligné la porte-parole de l’AFCN, qui a déjà donné son feu vert au potentiel redémarrage et à la prolongation de Doel 1 et 2.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs