Accueil Société Régions Bruxelles

Samusocial: les nouveaux membres du conseil d’administration sont désormais connus

Le scandale des jetons de présence avait emporté durant l’été le bourgmestre de la ville de Bruxelles Yvan Mayeur et la présidente du CPAS Pascale Pereita.

Temps de lecture: 2 min

En procédant mardi soir à l’installation d’un nouveau conseil d’administration, le Samusocial connaît une avancée importante dans le processus de refonte de l’institution d’aide aux sans-abri entamé après le scandale des jetons de présence qui a emporté durant l’été le bourgmestre de la ville de Bruxelles Yvan Mayeur et la présidente du CPAS Pascale Pereita. L’assemblée générale de l’institution entérine à 18h ce mardi la démission du conseil d’administration sortant.

A la suite de ce scandale, le gouvernement bruxellois a décidé de transformer cette association de droit privé en un organisme régional public. Une cellule de crise a été mise sur pied avec des représentants du collège de la commission communautaire commune de Bruxelles (bicommunautaire) ainsi que les administrateurs sortants afin d’assurer la continuité et garantir le prochain accueil hivernal. D’autres démarches ne pourraient être entreprises qu’une fois le nouveau conseil d’administration installé, dorénavant composé, non plus de mandataires politiques mais de représentants du monde associatif.

Le nouveau conseil d’administration

Ce conseil d’administration sera composé de cinq membres : Christophe Happe, directeur général de l’hôpital psychiatrique Jean Titeca ; Stéphane Heymans, directeur opérationnel de Médecins du Monde ; Christine Vanhessen, directrice de la fédération des maisons d’accueil et des services d’aide aux sans-abri (AMA) ; Bruno Vinikas (PS), vice-président du forum Bruxelles contre les inégalités et Nick Van Craen (étiqueté SP.A), professeur à la VUB et membre du comité belge d’aide aux réfugiés.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Lambotte Serge, jeudi 5 octobre 2017, 21:12

    Y a-t-il des Socialistes?

  • Posté par Temmerman Martine, mercredi 4 octobre 2017, 5:10

    Des politiques ??? Pensez-vous, comment pourrait-on contrôler le bon fonctionnement de l'association ? Il est connu que la corruption du "privé" est sans limites. En fait, c'est un peu comme si on introduisait des "prêtres pédophiles" dans le " Conseil des Laîcs" à Rome ou comme si on faisait appel à Momo La Saumure pour encadré l'organisation du Couvent de la Vierge Fidèle... Ceci dit, il existe quand même des politiques intègres, j'ai eu la chance d'en rencontrer, rarement, qq. uns !!!

  • Posté par A.q.t.e. , mardi 3 octobre 2017, 21:31

    Etait-il donc nécessaire d'y remettre des politiques?

  • Posté par Christian Radoux, mercredi 4 octobre 2017, 0:25

    C'est ce qu'ils pensent : comme au Moyen Age, ces seigneurs sont là pour prélever leur dîme partout.

  • Posté par A.q.t.e. , mardi 3 octobre 2017, 21:30

    Etait-il donc nécessaire d'y remettre des politiques?

Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo