Accueil Monde États-Unis

Fusillade à Las Vegas: Trump n’exclut pas un possible lien du tueur avec Daesh

Si le président américain a affirmé que le tueur était « malade », il ne peut pas dire avec certitude qu’il n’y a aucun lien avec une organisation terroriste.

Temps de lecture: 2 min

Le président américain Donald Trump a dit mardi ignorer si l’auteur du massacre de Las Vegas, Stephen Paddock, avait un lien avec l’organisation Daesh, comme l’a revendiqué le groupe djihadiste sans toutefois apporter de preuve décisive.

« Malade et dément »

Interrogé par des journalistes à bord de l’avion présidentiel Air Force One sur un possible lien entre l’auteur de la pire fusillade de l’histoire récente des États-Unis – qui a fait 59 morts et plus de 500 blessés – et Daesh, Donald Trump a répondu : « Je n’en ai aucune idée ».

« J’ai été complètement informé »des avancées de l’enquête, a encore déclaré le président américain. « D’abord, il s’agissait de quelqu’un de malade et dément, mais j’imagine que nous savions ça sans les nouvelles informations », a-t-il ajouté.

À la rencontre des victimes ce mercredi

« Las Vegas, c’est très, très triste », a encore dit Donald Trump en route pour la capitale Washington après une visite à Porto Rico, territoire américain dévasté par l’ouragan Maria. Il doit se rendre mercredi à Las Vegas.

« Nous allons voir des gens convalescents, certains des survivants. C’est vraiment horrible rien que d’y penser, vraiment horrible », a-t-il ajouté, expliquant qu’il comptait également rencontrer les forces de l’ordre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs