Accueil

Amérique du Nord La doyenne des entreprises

Temps de lecture: 2 min

La société qui vient de s’offrir Galeria Inno n’est pas n’importe qui. Il s’agit en effet de la Compagnie de la Baie d’Hudson (HBC), la doyenne des entreprises nord-américaines. Elle a vu le jour en 1670, fondée pour acheter des fourrures aux Amérindiens et aux Inuits, a de fait dirigé l’exploration d’une partie du Grand Nord, avant de devenir propriétaire de nombreux magasins dont Saks Fith Avenue.

Originellement appelée la Compagnie des aventuriers d’Angleterre, l’entreprise est née sous l’impulsion de deux Français qui convainquirent de riches Anglais et la Couronne britannique de leur accorder les fonds et le mandat royal pour régner sur des millions de kilomètres carrés autour de la Baie d’Hudson, vaste avancée de l’Océan arctique.

Plusieurs forts sont alors établis pour permettre le commerce des fourrures avec les autochtones, Amérindiens et Inuits. Ces derniers sont payés en produits manufacturés, et notamment avec les couvertures de « La Baie » qui constituent aujourd’hui encore un objet emblématique de l’entreprise. De grandes villes de l’ouest canadien telles que Winnipeg, Calgary et Edmonton naissent à l’emplacement de ces forts. Avec le déclin du commerce des fourrures, ces postes de traites deviennent au fil du XIXe siècle des magasins de vente de détails destinés aux colons.

En 1912, les six premiers grands magasins de la Compagnie de la Baie d’Hudson sont ouverts. Plusieurs autres boutiques sont inaugurées au XXe siècle à travers le pays, tandis que la société poursuit sa stratégie de diversification. A partir des années 1970, La Baie acquiert d’autres chaînes de magasins, telles que Zellers, mais s’endette lourdement.

Elle fusionne en juillet 2008 avec Lord and Taylor, l’un des plus anciens groupes de distribution des Etats-Unis. Bien que le siège de La Baie demeure au Canada, à Toronto, l’entreprise est désormais contrôlée par le fonds d’investissement américain NRDC Equity Partner, maison mère de Lord and Taylor.

En 2013, HBC rachète la chaîne américaine de magasins de luxe Saks Fifth Avenue. Le groupe dispose en 2015 de 90 grands magasins La Baie, 50 boutiques Lord & Taylor et 39 établissements Saks Fifth Avenue aux Etats-Unis et au Canada, et gère également les chaînes OFF 5TH et Déco Découverte.

Côté à la Bourse de Toronto, la Compagnie de la Baie d’Hudson possède une capitalisation boursière de 4,5 milliards de dollars canadiens, pour un chiffre d’affaires de 8,2 milliards de dollars canadiens en 2014 et un bénéfice net de 238 millions de dollars. Les fourrures ont désormais pris quelques dorures, jusque sur le Vieux Continent. (afp)

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs