Accueil Monde

Immigration: ça coince entre le nouveau président de la Chambre et Obama

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Fraîchement élu, le nouveau président de la Chambre des Représentants, le républicain Paul Ryan, a affirmé dimanche qu’il refusait de collaborer avec le président Barack Obama sur l’immigration, écartant toute éventuelle réforme avant 2017.

«On ne peut pas faire confiance au président sur ce sujet», a déclaré M. Ryan, qui a fait le tour des émissions politiques dominicales fort de son élection vendredi au poste de «speaker» (président) de la Chambre. Il a clairement indiqué qu’il ne soutiendrait aucune réforme de l’immigration négociée avec le président démocrate, dont le mandat s’achève en janvier 2017.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs