Accueil Opinions Chroniques

Quand Sécession vaut guerre

Les velléités indépendantistes sont le plus souvent violemment réprimées par le pouvoir central. Mais lors de la guerre de Sécession, ce sont les Confédérés qui, à leurs torts, tirèrent les premiers.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 5 min

Mardi soir, le Roi d’Espagne a accusé les indépendantistes catalans de s’être mis « en marge du droit et de la démocratie ». « L’État doit assurer l’ordre constitutionnel et le fonctionnement des institutions en Catalogne, dont les dirigeants régionaux prétendent déclarer l’indépendance », affirma Felipe VI, dans une allocution d’une rare fermeté.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs