Accueil Sciences et santé

Des hôpitaux vendent les données de leurs patients

Une firme, Quintiles, a payé pour tout savoir des traitements donnés et des médicaments employés. Elle affirme strictement respecter la loi. Mais le but mercantile bouscule le monde hospitalier. Jean Hermesse, des Mutualités Chrétiennes, dénonce.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Au moins une quinzaine d’hôpitaux sur la centaine installés dans notre pays ont déjà vendu les données confidentielles de leurs patients à une multinationale de traitement de l’information médicale, Quintiles IMS. L’objectif officiel de la firme, en utilisant ces données sensibles, est de fabriquer du benchmarking, c’est-à-dire étudier et analyser la pratique des autres hôpitaux afin de s’en inspirer et d’en tirer le meilleur. Une information utile pour un hôpital, afin de soigner mieux ou moins cher. Mais aussi pour les producteurs pharmaceutiques ou de matériel médical, afin de mieux profiler leur marketing. Et la firme entend clairement vendre le résultat de son travail à qui voudra mettre le prix. Le projet crée l’émoi dans le secteur médical, notamment à cause du caractère sensible des données transmises. Le patron des mutualités chrétiennes, Jean Hermesse, dénonce une « marchandisation » en marche des soins de santé.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Maison Médicale , vendredi 6 octobre 2017, 20:52

    Il n'y a pas que les hôpitaux: Healthdata.be, issu de l'Institut de Santé Publique, se permet de vendre des données médicales au privé. De nombreux médecins sont obligés d'y envoyer une série de données, pas tout à fait anonymisées: trajets de soins, traitement des toxicomanes, registre des prothèses, médecins-vigies... Voir leur site: https://healthdata.wiv-isp.be/fr/services

  • Posté par Bernard Dropsy, vendredi 6 octobre 2017, 14:02

    Encore une fois, profit,profit,profit,nous sommes des numéros dont il faut tirer du bénéfice jusqu'au bout! Notre vie ,ça ne compte que dans le cas où elle rapporte et encore ! C'est ça, le libéralisme à outrance!

  • Posté par Graas Thierry, vendredi 6 octobre 2017, 13:02

    Et après avoir pris connaissance de cela, le gouvernement espère toujours nous convaincre d'adhérer à la constitution de notre Dossier médical global en ligne ??? Pas folle la guêpe, il serait temps que le gouvernement cesse de prendre la population pour des gogos naïfs !!! Si déjà maintenant, les hôpitaux se font de l'argent sur notre dos, à notre insu, en vendant les données personnels issues des dossiers médicaux de leurs patients, rien ne pourra garantir tôt ou tard qu'il n'en sera pas de même, à une plus grande échelle encore, des données alimentant le " Dossier médical global " !!! Ce fameux dossier sera bien entendu consultable en ligne par les praticiens de l'art et les institutions de santé autorisées ... OK, bonne nouvelle aussi pour les pirates informatiques !!! Pour preuve : dans la presse de ce matin, on apprend que la NSA, cette agence américaine (une véritable pieuvre aux agissements insidieux) qui espionne en permanence tous les citoyens du monde, a elle même été récemment victime d'un hacking de ses données les plus confidentielles par le biais d'une exploitation "malicieuse" d'un anti-virus d'origine russe (Kaspersky) installé sur un PC ...

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs