Après Las Vegas, le lobby des armes prend une position surprenante en faveur de régulations supplémentaires

Dans cet article
© Reuters
© Reuters

La NRA s’est déclarée jeudi favorable à des « régulations supplémentaires » concernant les « bump stocks », mécanismes utilisés par le tireur de Las Vegas pour transformer les fusils d’assaut semi-automatiques en fusils d’assaut automatiques, une prise de position surprenante pour ce lobby des armes à feu.

La National Rifle Association a en effet demandé que les autorités américaines « vérifient immédiatement si ces mécanismes sont conformes à la loi fédérale », ont déclaré dans un communiqué Wayne LaPierre et Chris Cox, les dirigeants de ce puissant lobby. « La NRA pense que ces mécanismes qui permettent de transformer les armes semi-automatiques en armes automatiques devraient être soumis à un contrôle renforcé », précise également ce texte.

► A lire sur Le Soir+ : Comment les tueries de masse enrichissent les marchands d’armes aux Etats-Unis

Les armes automatiques sont interdites à la vente au grand public aux États-Unis depuis les années 1980 mais il est facile de convertir des semi-automatiques au moyen d’un petit dispositif parfaitement légal. C’est ce qu’a notamment fait Stephen Paddock qui a tiré une pluie de balles extrêmement nourrie sur 22.000 personnes dimanche soir, en tuant 58 et en blessant près de 500 autres.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous