Accueil Sports Sports moteurs

Cette fois, Rosberg a tenu jusqu’au bout

Rosberg a signé sa 4e victoire de la saison. Une semaine trop tard... Hamilton et Bottas ont complété le podium ; Vettel et Raikkonen ont été accidentés. Pour son retour au championnat, l’épreuve mexicaine a, comme attendu, suscité un gros succès populaire.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 4 min

Nous sommes au 49e tour du Grand Prix du Mexique, disputé devant une foule extatique. A peine sorti des stands où il vient d’effectuer son deuxième changement de pneus, Lewis Hamilton apostrophe son équipe d’un ton ferme : « Pourquoi m’avez-vous demandé de rentrer ? Mes pneus étaient bons. Merci de les analyser en profondeur et de me donner votre feedback », dit-il en substance, visiblement courroucé.

On l’a compris, le fraîchement émoulu triple champion du monde n’est pas très heureux de la décision intimée deux boucles plus tôt par son équipe. Depuis le départ, qui s’est déroulé sans heurt, le Britannique court derrière son équipier Nico Rosberg, auteur de la pole la veille, pour 188 millièmes de seconde.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Moteurs

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs