Accueil Monde Asie-Pacifique

Au Japon, les employés se tuent littéralement au travail

La mort due à une surcharge de travail, le sinistre « karôshi », fait plus que jamais des ravages. Les cas effarants ont beau se succéder, les politiques semblent impuissants à régler le problème. Que vient encore aggraver une pénurie de main-d’oeuvre historique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Tokyo

Elle avait 24 ans et travaillait de quinze à vingt heures par jour, ne dormant parfois que… dix heures par semaine. En 2015, le soir de Noël, Matsuri Takahashi s’est suicidée, physiquement et nerveusement épuisée. Vendredi, la justice tokyoïte a reconnu que l’entreprise qui l’employait, le géant japonais de la publicité Dentsû, avait enfreint la législation sociale au point d’avoir tué son employée par les cadences inhumaines qu’il lui a imposées.

Elle avait 31 ans et était journaliste à la NHK, l’audiovisuel public nippon. Miwa Sado a succombé à une crise cardiaque en 2013. Le mois précédant son décès, elle avait accumulé 159 heures supplémentaires, et n’avait pu prendre que deux jours de congé. Vendredi, le grand patron de la NHK en personne s’est prosterné en excuses contrites pour la mort de la jeune femme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Eric Lavenne, samedi 7 octobre 2017, 6:00

    -"Une pénurie de main-d'œuvre historique...." En quels domaines au Japon ?? Certains sont cités , mais tous ne sont pas explicités-L'article ,cite les femmes en "général" quant aux "phénomènes" amenant au décès(trépas) ; "sont elles sur exploitées " ? en regard de leurs collègues masculins ? en vertu , par exemple de certains aspects "coutumiers " surprenants?? (...les heures de courtoisies; ici nommées....) et d'autres encore ?? .Allons-nous ,lentement vers cet état ,ici , aussi??. En outre, la négation des limites "physiques et psychiques" doit probablement, surtout se concentrer au sein d'une typologie "psychologique" déterminée ; avec en résultante "des accidents" CV(cardio vasculaire) catastrophiques et ici définitifs et sans appel........??

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs