Accueil Économie Finances

Les recettes fiscales dans les clous

Le ministre des Finances Johan Van Overveldt (N-VA) peut se réjouir (il l’a d’ailleurs fait par voie de communiqué) : les recettes fiscales sont sur les rails. Les versements anticipés des entreprises, surtout, étonnent par leur rythme de croissance.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint et chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

Quand ça va bien, il faut le dire aussi. Et donc, disons-le : les recettes fiscales se portent bien, merci pour elles. Une croissance de 5,1% était prévue par rapport à l’année passée. Les huit premiers mois de l’année indiquent une croissance d’environ 7%. Ce qui a valu cette petite phrase dans communiqué (le premier en huit mois sur le sujet) du ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA) le 3 octobre : « la croissance de toutes les catégories de recettes démontrent le renforcement du marché du travail et une évolution positive du pouvoir d’achat. Celui-ci sera encore renforcé par la deuxième phase du tax shift qui entrera en vigueur à partir de janvier 2018. » En chiffres, ça donne quoi ? Plus de 78 milliards déjà « rentrés » à la fin août sur les 116 milliards budgétés. On est sur la bonne voie, donc.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs